background
logotype

Contes

porte« Les histoires soignent, elles ont un immense pouvoir. Elles ne nous demandent rien sauf de les écouter. Elles contiennent les remèdes pour régénérer les pulsions psychiques perdues. Elles engendrent l’excitation, la tristesse, les interrogations, la nostalgie, la compréhension qui ramènent spontanément à la surface l’archétype, en l’occurrence, celui de la Femme Sauvage » - Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estès.

Le conte est un formidable outil thérapeutique. Son langage symbolique, comme celui des rêves parle directement à l’inconscient, et la manière de l’interpréter influence notre vision du monde et notre façon d’être. En comprenant les contes nous réalisons qu’ils sont loin de l’image « histoires pour endormir les enfants » mais représentent une véritable cartographie de l’évolution personnelle et spirituelle.

Les personnages des contes dont des images de processus archétypiques, des personnifications de nos énergies psychiques inconscientes. En s’identifiant à l’une ou à l’autre, le processus devient conscient, ce qui rend disponible l'énergie qui était nécessaire pour la maintenir inconsciente.

Les archétypes sont vivants, rien n’est figé, tout est mouvement, changement, transformation. La thérapie est le fait de se réapproprier le pouvoir de changer les choses. Ainsi on peut écrire, re-écrire, modifier au gré de notre imaginaire les contes et les histoires, nous mettant en relation avec notre imagination, la "Mère de tous les possibles"...

En entendant le mythe ou le conte, notre inconscient trouve dans un langage qu’il comprend, qui lui est accessible, des nouvelles solutions, des clés. Il comprend comment éveiller des nouveaux potentiels et des nouvelles ressources qui étaient en sommeil jusqu’à présent, bref il reçoit un mode d’emploi, une cartographie pour arriver à une fin heureuse ! Il s’aligne sur la trame de l’histoire, s’en imprègne et vivra en fonction de l’histoire.

2017  Des Racines et des Arts